COQS DE MONTRES ANCIENNES

 

HORLOGERS CELEBRES (2)

pierre BOURDON 1PIERRE BOURDON 2PIERRE BOURDON 52048089_KI_2279_4PIERRE BOURDON 8PIERRE BOURDON 10HORLOGERS CELEBRES 03HORLOGERS CELEBRES 016HORLOGERS CELEBRES 014HORLOGERS CELEBRES 011COLLECTION COQS DE MONTRES DR cTAMBOUR 1 TAMBOUR 02 TAMBOUR03 HORLOGERS CELEBRES 020 TAMBOUR 08 TAMBOUR 09 TAMBOUR 10 TAMBOUR 11COQ MONO

Diapositive7Diapositive8Diapositive9Diapositive10Diapositive11Diapositive12Diapositive13Diapositive14ECOLLECTION COQS DE MONTRES DRCOLLECTION COQS DE MONTRES DR ATAMBOUR 04TAMBOUR 05TAMBOUR 06TAMBOUR 07P1170461P1170462P1170463

 Le Musée du Mont Saint Michel renfermait la plus importante collection de Coqs de montres anciennes, plus de 15 000 ! Cette importante collection a été formée par la réunion de plusieurs autres et notamment de celle qui fut commencée en 1843 par l’horloger breton Yves Leroadec. Il eu l’idée de les collectionner et de les monter en bijoux d’art. (horlogerie-ancienne-collections.com).Cette collection fut alimentée jusqu’au milieu du XX eme siècle, notamment par Monsieur Edmond COINON ( il était appelé par les commerçants du Mont Saint Michel « Le Père COINON ») qui écumait les région de France, de Belgique, Pays-Bas et Allemagne pour trouver des coqs et d’autres pièces d’horlogerie qui étaient exposés ou vendus au Musée du Mont Saint Michel.Cette fabuleuse collection est aujourd’hui complètement dispersée car le Musée a été cédé au Musée Grévin. Voici deux modèles de boîtes (servant d’écrin aux Coqs montés en bijoux) qui attestent de l’engouement et du commerce soutenu des Coqs de montres dans la première moitié du XX eme siècle.

 

 

Be Sociable, Share!
    %d blogueurs aiment cette page :