http://www.youtube.com/watch?v=G5GR8s-saZM

COQS DE MONTRES ANCIENNES


Les 5 et 6 juin 1662, une grande fête est donnée à Paris, dans l’ancien pavillon de Mademoiselle, aux Tuileries, pour célébrer la naissance du dauphin. C’est à cette occasion que le roi décida de se référer au Soleil. Il s’en expliqua lui-même à son fils: « Ce fût là que je commençai à prendre que j’ai toujours gardée depuis, et que vous voyez en tant de lieux. On choisit pour corps le soleil, qui, dans les règles de cet art, est le plus noble de tous, et qui, par la qualité d’unique, par l’éclat qui l’environne, par la lumière qu’il communique aux autres astres qui lui composent comme une espèce de cour, par le partage égal et juste qu’il fait en tous lieux, produisant sans cesse de tous côtés la vie, la joie et l’action, par son mouvement sans relâche, où il paraît néanmoins tranquille, par cette course constante et invariable, dont il ne s’écarte et ne se détourne jamais, est assurément la plus vive et la plus belle image d’un grand monarque. » Le roi a alors vingt-quatre ans, le mythe du roi soleil s’établit solidement pendant près d’un demi siècle.

pierre BOURDON 1PIERRE BOURDON 2PIERRE BOURDON 52048089_KI_2279_4PIERRE BOURDON 8PIERRE BOURDON 10

⇓ Daniel MAROT, graveur ornemaniste, « Nouveau livre d’ornement, pour l’utilité des sculpteurs et orfèvres, inventé et gravez à la Haye par Daniel Marot ».

HORLOGERS CELEBRES 03HORLOGERS CELEBRES 016⇑ Coq de montre  figurant Orphée charmant les animaux sauvages avec sa lyre, vers 1690. Même modèle sur une montre de THURET à Paris.HORLOGERS CELEBRES 011TAMBOUR 1 TAMBOUR 02 TAMBOUR03 HORLOGERS CELEBRES 020 TAMBOUR 08 TAMBOUR 09 TAMBOUR 10 TAMBOUR 11COQ MONO

Diapositive7

Diapositive9Diapositive10Diapositive11

 

 

 

 

 

Diapositive13Diapositive14ECOLLECTION COQS DE MONTRES DRCOLLECTION COQS DE MONTRES DR ATAMBOUR 04TAMBOUR 05TAMBOUR 06TAMBOUR 07P1170461P1170462P1170463

 Le Musée du Mont Saint Michel renfermait la plus importante collection de Coqs de montres anciennes, plus de 15 000 ! Cette importante collection a été formée par la réunion de plusieurs autres et notamment de celle qui fut commencée en 1843 par l’horloger breton Yves Leroadec. Il eu l’idée de les collectionner et de les monter en bijoux d’art. (horlogerie-ancienne-collections.com).Cette collection fut alimentée jusqu’au milieu du XX eme siècle, notamment par Monsieur Edmond COINON ( il était appelé par les commerçants du Mont Saint Michel « Le Père COINON ») qui écumait les région de France, de Belgique, Pays-Bas et Allemagne pour trouver des coqs et d’autres pièces d’horlogerie qui étaient exposés ou vendus au Musée du Mont Saint Michel.Cette fabuleuse collection est aujourd’hui complètement dispersée car le Musée a été cédé au Musée Grévin. Voici deux modèles de boîtes (servant d’écrin aux Coqs montés en bijoux) qui attestent de l’engouement et du commerce soutenu des Coqs de montres dans la première moitié du XX eme siècle.

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________

⇒ Je recherche d’autres modèles de coqs de montres, merci de  me contacter par mail:     h.a.c@outlook.fr

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Be Sociable, Share!

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :