http://www.youtube.com/watch?v=G5GR8s-saZM

Étiquette : oignon

 

LE MYSTÈRE DES QUATRE « ENSEIGNES »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Récente découverte insolite, cette montre en argent réalisée autour de 1665, en forme de Cœur,  fait pendant à la montre en forme de trèfle trilobé de Mathieu Gosselin (description sur le site, rubrique »montres du 17 eme siècle). Les décors sont semblables, probablement sortis du même atelier de gravure. La technique de fabrication des deux boîtes est identique, compositions florales et au centre un masque, le tout sur un fond émaillé. Côté cadran, même composition avec angelots et petit cadran émaillé bleu en son centre.

Alors pourquoi ne pas penser qu’il a existé au 17 eme siècle les quatre ENSEIGNES;   CŒUR, TRÈFLE, PIQUE, CARREAU. Cet ensemble d’une grande originalité aurait pu être une commande prestigieuse…

Si vous possédez la montre PIQUE ou CARREAU faites-moi signe!

(Nouveau, vous pouvez laisser vos commentaires éclairés ci-dessous...)

 

COQ DE MONTRE LOUIS XIV EN ARGENT

IMG_2347

Coq de montre Louis XIV en argent découpé à jour d’un décor symétrique de feuilles d’acanthe, de mascarons et de médaillons quadrillés. Les horlogers du règne de Louis XIV employèrent parfois des coqs de montres en argent. Ces coqs en argent s’accordent généralement avec des boîtiers en argent. Le Musée du Louvre possède, dans sa fabuleuse collection, une montre de forme « oignon » signée Louis-Isaac GIRARD, datée de 1720, avec un coq identique à celui-ci. Cela nous amène à penser qu’il est faux de prétendre que les coqs de montres anciennes étaient tous uniques. Les modèles réalisés à partir des dessins de grands maîtres graveurs comme Jean Berain ou Pierre Bourbon à la fin du XVII e me siècle, ont été reproduits et ornaient beaucoup de montres aujourd’hui disparues.

Réagissez sur cet article dans « mes commentaires », ci-dessous.

EXPOSITION MONTRES DE CARROSSE MUSÉE D’ARRAS

Bernard Sénéca, horloger et restaurateur était le commissaire de l’exposition « la Montre de carrosse et temps mesuré du voyage de Louis XI à Emile Loubet » qui a été présentée au musée des Beaux-Arts d’Arras, du 17 avril au 8 juillet. En marge de l’exposition « Roulez Carrosses », il a présenté cent quinze objets précieux et originaux, en provenance d’Europe dans leur contexte historique. Il nous montre ici l’une de ces montres d’alcôve qu’il a exposé.

Superbe Collection Horlogère

 

LA PRÉCISION: UNE AFFAIRE D’ETAT

PRECISION 1 PRECISION 2

Horlogerie à Genève, trésors d’or et d’émail

les coqs de montres anciennes

Diapositive1Diapositive2Diapositive3Diapositive6Diapositive5COLLECTION COQS DE MONTRES DR cDiapositive7Diapositive8Diapositive9Diapositive10Diapositive11Diapositive12Diapositive13Diapositive14COLLECTION COQS DE MONTRES DRE

VIDEOS EXPOSITION LES MONTRES DE CARROSSES

%d blogueurs aiment cette page :