exposition

now browsing by tag

 
 

Temps mesuré d’un fabuleux destin « Napoléon 1769-1821 » de mai à novembre 2018

En ce XXIe siècle, où notre espace de plus en plus finement fractionné, semble dévoré par notre façon d’aborder la vie, il a paru judicieux d’accompagner l’exposition du Château de Versailles à Arras, <<Napoléon 1769-1821>> au musée des beaux-arts d’Arras, d’une présentation d’œuvres horlogères exceptionnelles. Cette rare exhibition marque l’ambitieux souhait d’illustrer l’emblématique existence de cet homme, période majeure dans l’appréciation de la mesure du temps, prémices du sentiment de notre époque à ne plus en disposer.

C’est également l’occasion de rendre hommage à des artisans qui par leur inventivité se sont remis en question en évoluant de maître horloger <<savant honnête homme du XVIIIe siècle>> à entrepreneur et ingénieur de manufacture trente ans plus tard. Ce défi, révolution difficile pour un métier vieux de plus de cinq siècles, encadré par un corporatisme rigoureux et contraignant depuis trois cent ans, est l’indispensable prélude d’un tournant décisif pour aborder la production de masse de l’épopée industrielle du XIXe.

Relativement bref, cet intermède historique est la conséquence d’une profonde mutation de société imposée par une jeunesse éduquée issue du siècle des lumières, ayant soif de réformes, de liberté de pensée et de modernité d’entreprendre. Ces belles aspirations assez partagées par le corps des maîtres horlogers et horlogers mécaniciens, le sont du fait qu’ils côtoient et fournissent par une diversité novatrice de construction d’instruments et de machines, un monde scientifique moteur d’une recherche encyclopédique en pleine expansion. Toutefois, pour mesurer de plus en plus précisément le temps privé et public, en valorisant par leur créativité l’évolution des mentalités, des modes et en servant également les puissants successifs, leur art est aussi le reflet remarquable d’une époque de bouleversement vécue avec incertitude et prudence.

De ces années foisonnantes, malgré les modes passées, les pillages et destructions, nous sont parvenues en héritage des œuvres simples ou prestigieuses dont certaines avec plus de deux cent ans d’existence, rythment encore utilement la vie de nos demeures et palais nationaux. Mais c’est dans le riche patrimoine, amoureusement entretenu par les collectionneurs privés, passeurs de témoins, que nous avons eu le privilège d’effectuer une sélection de trésors qu’ils souhaitaient faire partager à un large public. Ce choix, avec la rigueur conforme à nos connaissances historiques actuelles, n’est forcément pour l’évocation de cette époque, qu’une projection restreinte de l’incroyable diversité des montres et des pendules destinées aux nouveaux acteurs du pouvoir, à la bourgeoisie conquérante et une population avide de changement.

Influencés par l’histoire, la littérature, les découvertes et les conquêtes, mis en valeur par une vaste diversité d’acteurs qui les habillent: dessinateurs, peintres, sculpteurs, émailleurs, orfèvres, lapidaires, bijoutiers, ébénistes et bronziers, ces ouvrages richement pourvus ou modestes, ont été les témoins actifs et privilégiés de la mesure d’une vie. Fil d’Ariane du déroulement d’une époque marquante de notre passé, leur présence et leur charme, nous invitent avec bonheur à découvrir les talents des maîtres horlogers qui par leur précieuses créations, aujourd’hui encore, nous content un tumultueux et remarquable demi-siècle, <<temps mesuré d’un fabuleux destin>>, celui de Napoléon.

Bernard SENECA, Horloger

Commissaire scientifique

Délégué régional de l’Association Française des Amateurs d’Horlogerie Ancienne

%d blogueurs aiment cette page :